Bratislava, une petite capitale européenne hors du temps

Bratislava est une petite capitale européenne de 424 000 habitants, soit un peu moins que la ville de Toulouse qui en compte 498 000 (2020). Le centre-ville a été épargné par la guerre et a pu conserver de nombreux immeubles et monuments. Je vous emmène à la découverte de la ville.

Une péniche de de croisière sur le Danube

Bratislava, une petite capitale qui se visite à pied et heureusement !

Pour visiter Bratislava, je suis parti de Vienne HBF en train et une petite heure plus tard, je suis arrivé dans la capitale slovaque à la petite gare de Bratislava-Petržalka. Dans cette gare, oubliez la signalétique pour trouver un bus qui part en centre-ville, il n’y en a pas. Je vous propose ici un plan refait par mes soins pour vous indiquer les différents arrêts de bus. Heureusement, les transports de Bratislava sont disponibles sur Google Maps et Citymapper ce qui aide à trouver les arrêts

La gare de Bratislava-Petržalka
Comment sortir de la gare ?

Avant de monter dans le bus j’ai voulu payer aux automates mais la majorité de ces derniers n’acceptent que les pièces (en euro tout de même) et je n’avais que deux billets de 10. J’en ai trouvé un par la suite qui affichait accepter les cartes en sans contact mais ma carte et mon téléphone n’ont jamais été détectés. Dans les bus il est également indiqué que certains valideurs acceptent les CB mais avec un autre voyageur étranger également, nous n’avons pas réussi à payer.  Heureusement, il n’y avait pas de contrôleur à l’horizon

Un des bus de Bratislava

Le château et son parc, un point de vue sur la ville

Une fois sorti du bus, au premier arrêt du centre-ville situé de l’autre côté du Most SNP, je me suis dirigé vers le château de Bratislava qui offre un  beau point de vue sur la ville et le Danube qui la traverse. La frontière autrichienne se situe à environ 18km à l’Est de Bratislava. Les nombreux avis négatifs ne m’ont pas donné envie de le visiter. J’ai alors profité de son parc car une partie du jardin était fermé sans raison aucune indiquée. Ne vous attendez pas à un château ancien. Il a subi un incendie en 1811 et après quasiment 150 ans, sa rénovation a été décidée par la ville entre 1953 et 1968.

Le château de Bratislava
Le Pont du Soulèvement national slovaque
Quelques immeubles de Bratislava

La tour UFO

En redescendant du château, on arrive au pied du Most SNP ou pont du soulèvement slovaque si on traduit en français. Sur la pile unique de ce pont a hauban, se dresse à 95m de haut l’UFO qui abrite un restaurant et une terrasse panoramique qui offre une vue à 360°. La montée au restaurant se fait grâce à un ascenseur assez rapide mais bruyant. Pour la terrasse, il reste quelques marches à grimper avant de prendre l’air. Je vous recommande également de faire un tour aux toilettes qui sont bien décorées et qui offrent également une vue sur la ville. Le pont date de 1972 et son but premier était de mieux relier le centre-ville à Petrzalka

La tour UFO
La vue sur le centre-ville

Le centre-ville de Bratislava

Le centre-ville de Bratislava est assez petit et se fait très facilement à pied. De plus, celui-ci est entièrement piéton. Seul quelques autobus historiques et un petit train touristique passent régulièrement. Vous pourrez alors profiter des nombreuses façades très colorées ainsi que des différentes sculptures.

La tour de l’hôtel de ville

Pour 3€ il est possible de monter dans la tour de l’hôtel de ville qui domine la place principale de Bratislava. Pendant la montée, quelques panneaux racontent l’histoire de la ville et de la tour de manière brève, mais il est difficile de comprendre où est le début. La vue est assez sympa une fois au-dessus mais à cause des fenêtres les photos sont compliquées à prendre. Le mieux est de profiter de la coursive du premier étage qui a de jolis géraniums et une belle bue sur la tour.

La tour de l'Hôtel de ville

L’église bleue

Au milieu d’un quartier plutôt moderne en s’écartant du centre-ville, l’église Sainte Elisabeth de Hongrie appelée aussi « église bleue » est assez récente puisqu’elle a été achevée en 1913 par Edmund Lechner, un architecte de Budapest. Le toit est également bleu grâce à des tuiles en céramique émaillée. L’intérieur n’est pas visitable mais une petite grille permet de découvrir ses décorations.

Le clocher de l'église bleue
L'église bleue
L'intérieur de l'église bleue vue depuis la porte d'entrée

Sortir du centre-ville

En m’écartant du centre-ville après être passé à l’église bleue, j’ai eu l’impression de vivre un changement d’époque. On retrouve une architecture d’inspiration soviétique, de nombreux tags sur les murs, des routes bien défoncées, des lampadaires rouillés… Un élément emblématique de cette époque est la maison de la radio slovaque avec sa forme de pyramide renversée.

En revenant dans le centre vous passerez devant le palais présidentiel qui se trouve sur une grande place de la ville.

Une fresque habille la façade d'un immeuble
Le palais présidentiel
La maison de la radio Slovaque
Un croisement dans le centre ville

Le musée des transports, on continue dans l’ancien

Avant de repartir en train pour Vienne, j’ai fait un détour par le musée des transports qui se situe à quelques pas de la gare principale de Bratislava. Sur le panneau d’entrée, il est mentionné que la prise de photo nécessite une taxe d’1€. Cependant, en arrivant avec mon appareil photo autour du cou et en ayant le sourire, je n’ai pas eu de supplément à mon billet.

Le lieu présente plusieurs collections au niveau des voitures, des trains avec quelques locomotives, des équipements de sécurité ferroviaire mais aussi la navigation sur le Danube. On peut même découvrir une Twingo de première génération dans la collection automobile.

J’espère que cette visite vous aura plu. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser directement en commentaire et n’hésitez pas à me donner votre avis sur la ville si vous prévoyez de la visiter ou si vous y êtes déjà allé. A la prochaine !


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Verified by MonsterInsights